Après une légère période d'inactivité rédactionnelle sur mon blog pour cause de dévotion particulièrement prenante à mes occupations professionnelles, me voici de nouveau la plume à la main ou plutôt le clavier aux doigts (soyons modernes !).

Avec quelques weekends 'grandes courses' de prévus annulés au dernier moment pour cause de mauvais temps ou d'indisponibilité du compagnon pressenti (ah les femmes ! Elles sont le salut de l'homme mais savent se montrer intransigeante avec leurs hommes :-)!), septembre fut assez morose pour la pratique de la montagne. Je me suis rattrapé en me remettant au vélo, en bichonnant mon compost d'appartement et surtout en profitant de la vie avec Julie.

En octobre, quelques weekends de beau temps et d'escalades sympathiques dans le massif du Soreiller avec JB puis Laurent. Enfin la Madier et sa célèbre fissure (pas si dure que ça au final) sont parcourues. Un petit passage rapide par Rackam le Rouget nous comble de joie. Nous découvrons également le bijou en TA avec relais de la Polka directe, ouverte par les regrettés Cieslar et Moreau. Petite visite également à Coup de bambou, aussi très sympa et 2 petites voies en face Est et sur les contreforts moins intéressantes.

Novembre commence par un but frustrant à la face N des Droites en bonnes conditions pour cause de tempête de neige au sommet et donc importants spindrifts dans la face. Dommage, la face était en superbes conditions, nous aussi, et nous nous étions tapés la longue montée à pattes depuis le bas avec le matos de bivouac. Tout cela sera en partie rattrapé par une semaine de grandes voies entre les gouttes (Les Gillardes puis direction les Calanques avec mention spéciale pour Antifada, Le Pilier de l'enclume et Pour la mémoire de nos enfants, notamment la dernière longueur majeurissime).

Enfin un petit weekend hivernal ensuite avec la charmante goulotte des chartreux dans un coin perdu (solitude assurée) et un peu de glaçon (le bas de la cascade des Moulins à Malaval), pas loin d'aller taper du 6 (il manquait 2/3 jours de formation :-()

Et puis le moment tant attendu : le climbing trip en Jordanie avec les mains qui gigotent à l'idée d'aller se coincer dans des fissures utahesques!!!! Article à venir tout prochainement...